Financer l'achat d'un monte-escalier

Les experts de Maïa Élévation ont en conscience tous les jours, financer l’achat d’un monte-escalier demande une somme d’argent importante pour un foyer. En effet, le prix d’un monte-personne varie selon le type d’escalier(droit ou tournant),la configuration du domicile et les options choisies peuvent parfois dépasser les 9 000 €. Son installation mérite donc d’être bien étudiée. Maïa Élévation est heureuse de vous annoncer qu’il existe différentes aides et subventions sous certaines conditions pour financer l’acquisition d’un fauteuil monte-escalier ou d’une plateforme élévatrice. Découvrez en quelques minutes les options de financement existantes qui sont particulièrement attractives.

Un taux de TVA réduit pour financer l'achat d'un monte-escalier

Selon la loi de finances en vigueur, les équipements et appareillages spéciaux à destination des personnes à mobilité réduite bénéficient d’un taux de TVA réduit à 5,5 %. Pourquoi un tel avantage fiscal ? Parce que l’acquisition d’un monte-escalier ou d’une plateforme élévatrice PMR fait partie de la liste des travaux d’amélioration, de transformation ou d’aménagement au sein d’une habitation. Pour en bénéficier, l’achat et la pose du monte-escalier doivent être obligatoirement réalisées par un professionnel agréé en systèmes d’élévation comme par exemple Maïa Élévation.

Un crédit d’impôt de 25 % sous conditions

L’achat d’un monte-escalier ouvre le droit à un crédit d’impôt de 25 %, et cela, quel que soit le montant des revenus. Le montant des dépenses est plafonné à 5 000 € pour une personne vivant seule et à 10 000 € pour un couple soumis à imposition commune.

Quatre conditions doivent être cependant réunies pour bénéficier de ce crédit d’impôt de 25 % :

  • Vous devez être fiscalement domicilié en France ;
  • Le monte-escalier doit être installé en vue d’améliorer l’accessibilité et la mobilité de personnes âgées et de personnes à mobilité réduite ;
  • L’habitation concernée par l’achat du monte-escalier doit être la résidence principale ;
  • Le professionnel vendeur et installateur du monte-escalier a fourni une facture détaillée qu’il faut joindre à la déclaration d’impôt.

Si vous réunissez tous les critères, vous pourrez facilement financer en partie l’achat de votre monte-escalier

Les autres aides et les subventions sous conditions

En complément de ces deux dispositifs fiscaux, plusieurs structures publiques et organismes d’état agissent pour vous aider à financer l’achat d’un monte-escalier. En premier, il faut prendre contact avec l’Anah (Agence Nationale pour l’Amélioration de l’Habitat) pour demander à bénéficier de l’aide financière Habiter facile. Grâce à ce dispositif et sous conditions de ressources, l’Anah peut financer l’achat d’un monte-escalier jusqu’à la moitié des travaux. Vous pouvez aussi bénéficier d’un accompagnement à chaque étape de votre projet de chaise monte-escalier. En complément de cette aide, d’autres organismes peuvent vous apporter un financement. Il s’agit par exemple de la CARSAT, la caisse d’assurance retraite et de la santé au travail, de la CPAM (caisse Primaire d’Assurance Maladie), du Conseil Départemental par le biais de l’APA (Aide Personnalisée à l’Autonomie) ou du CCAS (Centre Communal d’Action Sociale) de votre commune. Pour les personnes de moins de 75 ans et dont le handicap est survenu avant 60 ans, la MDPH (Maison Départementale des Personnes Handicapées) est en mesure de vous aider dans le financement de votre monte-escalier avec le versement d’une Prestation de Compensation du Handicap. Enfin, il est aussi conseillé de se renseigner auprès de votre mutuelle complémentaire santé. Certaines octroient une aide pour financer l’achat d’un monte-escalier.

La bonne démarche est de contacter SoliHa (Solidaires pour l’Habitat). L’association peut vous accompagner dans la constitution et le dépôt des dossiers administratifs et des demandes de subventions auprès de chaque organisme. Au sein des secteurs d’intervention de Maïa Élévation, voici les coordonnées de l’association SoliHa :

SecteurVilleTéléphoneEmail
AllierMontluçon04.70.28.45.78écrire
Aveyron/LozèreMillau05.65.70.30.70
Corrèze/Tulle/BriveTulle05.55.20.58.64écrire
Dordogne/PérigordPérigueux05.53.35.15.90écrire
Limousin (Haute Vienne/Creuse)Limoges05.65.35.48.23écrire
LotCahors05.65.35.48.23
Puy de Dôme/Auvergne/Rhône AlpesClermont Ferrand04.73.42.30.80écrire

Liste des structures aidant au financement de l’achat de votre monte-personne :

  • l’ANAH : l’Agence Nationale d’Aménagement de l’Habitat ;
  • La CARSAT : la Caisse d’Assurance Retraite et de Santé au travail ;
  • La CPAM : la Caisse Primaire d’Assurance Maladie ;
  • La MSA (Mutualité Sociale Agricole) ;
  • Le Conseil Départemental par le biais de l’APA (Aide Personnalisée à l’Autonomie), de la Prestation de Compensation ou du FADOP dans le Puy-de-Dôme (Fonds d’Aide aux Propriétaires Occupants en Difficulté) ;
  • La MDPH (Maison Départementale des Personnes Handicapées) ;
  • Le CCAS (Centre Communal d’Action Social) ;
  • Certaines mutuelles complémentaires santé ;
  • Certaines communes ou Communautés de Communes ;

Certaines associations…

Le conseil de Maïa : attendez l’accord des organismes financeurs pour débuter les travaux !

Praesent ipsum massa venenatis, dolor. mattis id ut sit Phasellus suscipit