ERP : les règles pour installer un élévateur PMR

Commerçants, hôteliers et tous les Établissements Recevant du Public (ERP) en général ont désormais l’obligation de rendre accessible et adaptée l’entrée de leur établissement ainsi que tous les lieux devant être accessibles au public à l’intérieur. C’est l’arrêté du 20 avril 2017, relatif à l’accessibilité des personnes à mobilité réduite ou en situation de handicap qui fixe les règles. L’installation d’un élévateur PMR appelée aussi plateforme élévatrice est la solution, plus particulièrement lors de la construction d’un nouveau bâtiment. Découvrez les règles pour installer un élévateur PMR dans votre établissement.

Installer un élévateur PMRà la place d'un ascenseur est possible

Depuis l’arrêté du 20 avril 2017, vous avez le droit d’installer un élévateur sans demander une dérogation à l’installation d’un ascenseur. Mais pour le mettre en place, une condition demeure : l’élévateur doit être obligatoirement installé à l’intérieur de l’établissement. Dans le cas où aucun cheminement d’accès ne peut être assuré, l’élévateur devra être situé à l’extérieur.

Sécuriser l'élévateur en fonction de la hauteur à franchir

Le principe est simple. Plus la hauteur est élevée, plus l’élévateur devra être sécurisé. Le choix du type de plateforme élévatrice va effectivement dépendre de la hauteur à franchir. Si la hauteur à franchir est inférieure à 50 cm, l’élévateur comporte obligatoirement une nacelle sans gaine. Entre 50 cm et 1,20 m, la plateforme élévatrice doit se composer d’une nacelle, d’une gaine et d’un portillon de sécurité. Pour une hauteur au-dessus de 1,20 m, la gaine doit être fermée.

Au niveau de la partie inférieure de l’élévateur, un dispositif doit obligatoirement indiquer la présence du vide en dessous de la plateforme en position haute. De cette manière, tout risque est évité au moment de la descente de l’élévateur.

Se conformer aux dimensions en fonction de l'utilisation de la plateforme élévatrice

Si la configuration des lieux fait que les utilisateurs de l’élévateur n’auront pas besoin de tourner à l’intérieur de la nacelle, vous êtes dans le cas d’un service simple ou opposé. Dans ce cas de figure, la plateforme élévatrice doit avoir une dimension utile de 90 cm à 1,40 m. Pour un service en angle, la plateforme doit être d’une plus grande dimension et mesurer entre 1,10 m et 1,40 m.

À retenir que pour tous les cas de figure, la plateforme élévatrice doit être en mesure de soulever 250 kg/m² et la porte ou le portillon doit avoir une largeur nominale de 90 cm correspondant à une largeur de passage utile de 83 cm.

Positionner les commandes d'appel

À l’intérieur de l’élévateur, les commandes d’appel doivent être centrées. Pour un élévateur avec gaine fermée, les commandes d’appel doivent enregistrer plusieurs ordres à la suite. Elles sont situées hors du débattement de la porte pour ne pas gêner la circulation.

Pour les élévateurs verticaux avec nacelles, lorsque les commandes sont à pression maintenue, l’inclinaison du support de commande doit être comprise entre 30 et 45 degrés par rapport à la verticale et la force de pression nécessaire pour activer la commande doit être comprise entre 2 et 5 Newtons.

Si l’élévateur n’est pas libre d’accès, il faut mettre en place un dispositif permettant à l’utilisateur de la plateforme de signaler sa présence au personnel de l’ERP. Voici les critères auxquels le dispositif doit répondre :

  • Être situé proche du portillon ou de la porte d’entrée de l’appareil ;
  • Être facilement repérable et visuellement contrasté par rapport au support ;
  • Prévoir une signalisation et un panneau d’explication ;
  • Situer le dispositif à une hauteur comprise entre 90 cm et 1,30 m et plus de 40 cm d’un angle rentrant.

Bien évidemment, votre expert en systèmes d’élévation, Maïa Élévation est là pour vous conseiller et vous accompagner. Il connaît parfaitement les contraintes réglementaires et saura trouver le meilleur compromis pour le choix de votre plateforme élévatrice.

Le conseil de Maïa : installez une signalisation dès l’entrée de votre ERP pour informer de la présence de votre plateforme élévatrice, car l’arrêté du 20 avril 2017 le préconise. Vos clients apprécieront !

velit, tristique mattis dictum suscipit Aliquam Donec mi, felis ipsum venenatis commodo